... j'ai un grand cèdre qui avait, comme beaucoup de conifères par ici,  des nids de chenilles processionnaires ; on a coupé et brûlé ceux qui étaient à portée, mais il en restait un à la cime ...... deux bandes de glu bien serrées sur le tronc ont fait office de piège ... et ce matin c'était leur jour de sortie ; avec une pince mon  mari les a récupérées et mises dans un bidon ... il y en a au moins une cinquantaine

P1020208

P1020211

P1020212

P1020213

 elles sont dangereuses pour les humains et les animaux .... ce soir mon mari les a brûlées

On est tranquille jusqu'à l'année prochaine !

Bonne soirée